Péba

(Programme d'études bouddhiques approfondi)

Géshé Tènzin Lodèn

Le Programme d'études bouddhiques approfondi (Péba) est une occasion unique d'approfondir la théorie comme la pratique du bouddhisme tibétain en étudiant une grande variété de sujets fondementaux sur les bases de textes racine traditionnels séléctionés par Lama Zopa Rinpoché.

 

Le but essentiel étant de mieux intégrer le Dharma dans la vie quotidienne, ce programme met l'accent sur une approche équilibrée combinant enseignements, classes de révision, groupes de discussion, pratique de la méditation, lectures, travail personnel, et retraites. L’accent est également mis sur le respect de l’éthique et le développement de l’esprit de service.

Les modules de ce programme sont enseignés par Guéshé Tènzin Lodèn tout au long de l'année, à raison d'un week-end par mois et pendant une semaine en été.
Les 12 modules : Les étapes de la voie (tib:lamrim) - L'esprit et ses fonctions (lorig)- Le soutra du cœur - S'engager dans les activités des bodhisattvas (bodhisattvacharyavatara) - Les vues philosophiques selon les 4 écoles (droupta) - Le continuum sublime du mahayana (gyulama) - L'entrainement de l'esprit dans le mahayana (lodjong) - L'ornement des réalisations claires - Les terres et les chemins tantriques - Les 70 sujets - La mort, l'état intermédiare et la renaissance - Commentaire d'une pratique de tantra supérieur.

 

Ce programme est destiné aux étudiants qui désirent progresser au-delà des cours de Découverte du Bouddhisme et sont prêts à s'engager dans une étude et une pratique plus approfondies, englobant l'ensemble de la tradition bouddhique tibétaine de Lama Tsongkhapa.
 Programme d'études Péba



 

  • Le continuum sublime du mahayana
  • avec Guéshé Tènzin Lodèn
    assisté de la vén. Chantal Dékyi
    Samedi 3 et dimanche 4 mars

     

    Dernier week-end de ce module. Cet enseignement figure parmi les plus importants dans toutes les traditions du bouddhisme tibétain et s’attache principalement à élucider le sens de notre nature de bouddha, en particulier la vacuité de l’esprit qui permet d’évoluer vers un état d’éveil complet.

     

    Les enseignements sont ouverts à tous mais il est fortement conseillé d’avoir déjà une bonne connaissance des enseignements du lamrim, notamment sur la vacuité. Ne peuvent participer aux groupes de discussion spécifques au Péba que les étudiants qui ont rempli le formulaire d’inscription pour ce module.

     

    Horaires des enseignements : de 9h30 à 12h et 16h à 17h
    Participation libre.
    Inscription et hébergement
  • L'ornement des réalisations claires
  • avec Guéshé Tènzin Lodèn
    assisté de la vén. Chantal Dékyi
    Samedi 31 mars et dimanche 1er avril
    Samedi 28 et dimanche 29 avril
    Samedi 26 et dimanche 27 mai
    Samedi 16 et dimanche 17 juin

     

    Le texte explique principalement comment sortir du cycle des existences en examinant la nature du corps, des sensations, de l’esprit et des phénomènes. Nous apprenons à voir que notre corps constitue la base de toutes nos expériences de souffrance, ce qui nous amène à souhaiter nous en débarrasser au plus vite pour obtenir un corps de sagesse, pur et libre de toute expérience de maladie et de douleur.

     

    La manière de développer le calme mental et la vue pénétrante y est expliquée ainsi que les résultats obtenus selon que la production de ces deux qualités est alliée ou non à la bodhicitta ou à d’autres états mentaux comme le renoncement, la vue juste, etc. Ainsi l’étude de ce texte peut devenir une cause pour éliminer l’existence cyclique et donner comme résultat l’éveil ou la bouddhéité.

     

    Guéshé-la enseignera sur Les trente-sept facteurs de l’éveil, qui constituent le cœur de ce 4ème chapitre. Les enseignements sont ouverts à tous. Ne peuvent participer aux groupes de discussion spécifiques au Péba que les étudiants qui sont inscrits pour la totalité de ce module

     

    Horaires des enseignements : de 9h30 à 12h et 16h à 17h
    Participation libre.
    Inscription et hébergement
  • La mort, l'état intermédiaire, et la renaissance
  • avec Guéshé Tènzin Lodèn
    assisté de la vén. Chantal Dékyi
    Du mardi 17 au dimanche 22 juillet

     

    Dans le samsara, nous sommes contraints, encore et encore, de prendre de nouvelles renaissances, poussés par la force de nos actions passées et de nos perturbations. La mort, l’état intermédiaire et la renaissance sont appelés, dans la pratique du tantra supérieur, « les trois corps de base », car ils constituent la base de leur transformation respective en corps de vérité, corps de jouissance et corps d’émanation d’un bouddha. En méditation, cette transformation peut s’effectuer, lorsque mus par une aspiration altruiste, nous visualisons les étapes du processus de la mort qui aboutissent à l’apparition de l’esprit de claire lumière.

     

    Horaires des enseignements : de 10h à 12h et 16h à 17h
    Participation libre.
    Inscription et hébergement