Enseignants de passage



Jangsé Tcheudjé Lobsang Tènzin Rinpoché

 

Jangsé Tcheudjé Lobsang Tènzin Rinpoché est né au Tibet en 1934. Il est ordonné moine à l’âge de sept ans et entre au monastère de Séra Djé dix ans plus tard. Il obtient son diplôme de guéshé lharampa en 1979 et entre au collège tantrique de Gyoumé où en 1981, il devient abbé de discipline puis abbé en 1985.

 

Actuellement, il enseigne en Inde et en Occident. Sa dernière visite à l’Institut date d’octobre 2010. En 2010, Rinpoché est nommé Jangsé Tcheudjé, statut qui précède celui de Gandèn Tripa (détenteur du trône de Gandèn). Il deviendra donc à terme le plus haut dignitaire de l’école guélouk.

Yangsi Rinpoché

 

Né à Kathmandou au Népal en 1968,  Yangsi Rinpoché est reconnu à l'age de six ans comme la réincarnation de Guéshé Ngawang Guèndune, un des maîtres de Lama Yéshé.

 

Il a étudié au monastère de Kopan puis au monastère de Séra Djé en Inde où il a obtenu le titre de Guéshé Lharampa en 1995.

 

Il est actuellement directeur de l'Institut Maitripa, une université qu'il a créée à Portland, aux Etats-Unis.

 

Il a accepté de venir chaque année enseigner dans le cadre de l'université d'été de l'Institut.

 

  • Vidéos de Yangsi Rinpoché à l'Institut
  • Enseignement de Yangsi Rinpoché sur le service social bénévole.
  • L'Institut Maitripa (site en anglais)
  • Khènsour Jhado Toulkou Rinpoché

     

    Rinpoché est né en 1954 au nord de Lhassa au Tibet. Il prend les voeux de novice avec Sa Sainteté le Dalaï Lama en 1964 et reçoit la pleine ordination en 1973 de Ling Rinpoché.

     

    De 1972 à 1990, Rinpoché étudie au monastère de Séra Djé et il obtient le titre de guéshé lharampa en 1991. De 1992 à 1996, Rinpoché enseigne au monastère Namgyal à Dharamsala, puis il en devient l’abbé de 1997 à 2004.

     

    Jhado Rinpoché est un lama des plus estimés de la tradition guélouk. Outre son excellente éducation monastique, Rinpoché a reçu de nombreuses transmissions orales et des initiations de Sa Sainteté le Dalaï Lama, de ses deux tuteurs ainsi que de grands maîtres d’autres traditions, tels que Troulshik Rinpoché.

     

    Reconnu pour sa vive intelligence et sa manière dynamique d’enseigner, ainsi que pour sa capacité à toucher personnellement les étudiants occidentaux, Rinpoché est également apprécié pour sa douceur et sa gentillesse.
    Ordonnée à la fin des années 70, la Vénérable Robina travaille depuis, à plein temps, pour la FPMT établie par Lama Thoubtèn Yéshé et Lama Zopa Rinpoché. Toutes ces années elle a servi en tant que directrice éditoriale de Wisdom Publications, rédactrice en chef du magazine Mandala, directrice exécutive du Liberation Prison Project et a fait des tournées en tant qu’enseignante du Bouddhisme. Sa vie et son activité avec les prisonniers ont été présentées dans les documentaires Chasing Buddha et Key of Freedom.
    Vèn. Chantal Tenzin Dekyi a pris l'ordination de moniale avec Sa Sainteté le Dalaï Lama en 1986. Elle a étudié la philosophie bouddhiste au monastère Nalanda, avec Khènsour Jampa Tègchok, et à partir de 1994 a voyagé et enseigné dans de nombreux pays, aux Etats-Unis, en Afrique du Sud, en Inde, en Mongolie et en Espagne. Elle a résidé à l'Institut de nombreuses années avant de se consacrer à l'organisation du nouveau monastère de Dorjé Pamo à Fiac dans le Tarn, en 2018. Enseignante des "Conseils du cour pour la mort et la fin de vie" à l'Institut, elle y assiste aussi Guéshé Loden lors des retraites de Shiné.


    Sixte Vinçotte étudie le Dharma depuis près de 20 ans, dont 9 ans en Italie où il a suivi le Master's Program, cursus de formation d'enseignants du Dharma. Il a éffectué de nombreuses retraites, notamment une retraite de lamrim d'un an à l'Institut. Il enseigne à l'Institut et d'autres centres francophones depuis 2007.
    Vénérable Antonio Satta est né en Italie en 1956.
    Après avoir rencontré Lama Yéshé et Lama Zopa Rinpoché en Italie, il prit l'ordination en 1979. Il a étudié le bouddhisme et la langue tibétaine auprès de différents enseignants, notamment auprès de Guéshé Rabtèn, en Suisse, puis auprès de Guéshé Jampa Tègchok au monastère Nalanda, à Lavaur.

     

    Depuis 1991, il vit principalement en Australie. Il y a notamment assuré des fonctions d'enseignant et de traducteur à l'Institut Vajrayana, à Sydney, puis à l'Institut Tchènrézig, dans le cadre du Programme d'Etudes Bouddhistes. Depuis quelques années, il centre son activité sur l'introduction des étudiants à la pratique de la méditation à travers la conduite de retraites de Vipassana et de Mahamudra en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Italie et en Inde.

     

    En 2015, il est venu à l'Institut Vajra Yogini pour la dixième année consécutive.